Politique d'utilisation des Cookies
Nous utilisons des cookies propriétaires et tiers pour vous offrir un meilleur service et une navigation plus agréable. Si vous continuez à naviguer sur notre site, nous comprenons que vous acceptez notre Politique d'utilisation des Cookies
«Couverture
«Infos
Le 09 Janvier 2012

Enzo Oddo en pleine forme

Par Redaction Barrabes.fr - 0
Ce jeune talent niçois a démontré une fois de plus son excellente forme en enchaînant Estado Crítico 9a à Siurana. Enzo a tourné la page 2011 avec l’enchaînement de la voie La Rambla, devenue un des 9a+ les plus réputés.

Le dernier mois de 2011 a été rempli de voies dures pour Enzo. Avant d'aller en Espagne pour profiter du calcaire catalan et des températures douces, il a enchaîné Salida del Sol à Cantobre, la voie extrême du Petzl Rock Trip de 2004. En décembre et déjà sur le sol espagnol, Enzo s'est déplacé à l'école de Perles pour enchaîner Esclatamàsters.

“Du village, on repère facilement une arche avec sur le côté droit une étrave très déversante d’environ 25 m, avec des colonnettes et des volumes. Elle bute sur un mur compact légèrement déversant d’environ 13 à 15m qui rappelle le rocher de la Sainte Victoire. C’est lui qui donne du caractère à cette voie.”

Enzo a continué son voyage vers le Sud, direction Siurana. Avec le moral au beau fixe à cause de son enchaînement rapide de Esclatamàsters, Enzo s'est décidé à essayer l'une des voies phares de la difficulté des dernières années, La Rambla. Cette ligne a été ouverte par Alex Hubert en 1994. Depuis, la voie est devenue sujet de polémiques et thermomètre international du haut niveau. L’enchaînement du jeune niçois représente la 7ème répétition après Ramón Julián, Edu Marín, Chris Sharma, Andreas Binhammer, Patxi Usobiaga et Adam Ondra. Enzo a mis un total de 25 essais pour faire partie de l'histoire de cette voie.

Mais ce succès n'a pas arrêté Enzo Oddo dans sa recherche de voies extrêmes. Toujours à Siurana, Enzo a réussi le 5 janvier Estado Crítico, un 9a de 40 mètres parallèle à La Rambla, équipé par Dani Andrada et libéré pour la première fois en 2004 par Ramón Julián. Sur le blog d'Enzo on peut lire sa description de la voie.

“Je viens de me payer une belle ligne d’El Pati pour commencer l’année. Faut dire, la Rambla m’a mis la patate dans le style donc autant en profiter un peu. Une marche d’approche en fissure déversante puis un beau mur bleu avec des pas de bloc à doigts, à équilibre…bien technique.”

L'année semble avoir bien commencé pour Enzo et le style de Siurana n'a plus de secrets pour lui. Il menace de revisiter les falaises espagnoles fin février. Pourquoi pas Golpe de Estado ?


Enzo à Esclatamàsters


Tags:

Commentaires

Pour introduire un commentaire, vous devez vous identifier sur Barrabes.com. Cliquez ici pour vous identifier.
Il n´y a pas de commentaires sur cet article.

Souscrivez-vous
Ir
Suivez-nous
© 1995-2018 Barrabes Esquí Montaña S.L.U. Tous droit réservé. (O)