Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour optimiser et faciliter votre navigation sur notre site. À partir de vos habitudes de navigation, nous pouvons améliorer nos services et vous offrir une meilleure expérience d'achat.

Pour en savoir plus, consultez notre politique en matière de cookies.

«Couverture
«Conseils

Choisissez vos chaussons d'escalade en fonction du grade et du style : comparaison de modèles iconiques

Par Redaction Barrabes.fr - 0
Le choix d'une paire de chaussons d'escalade n'est pas une tâche facile. Outre les difficultés habituelles de choisir un produit qui s'adapte à des facteurs changeants tels que le style d'escalade, le temps d'activité ou notre niveau, il y a aussi les caractéristiques spécifiques de la morphologie de notre pied ou notre seuil de douleur. Nous vous proposons un aperçu des modèles emblématiques de chaussons d'escalade regroupés par type d'activité pour vous aider à choisir celui qui vous convient le mieux.

Des chaussons d'escalade différents pour chaque style de voie. Photo Samuël Bié/SCARPA

Un processus mental assez long et hésitant, dans la tête d'un grimpeur qui décide de renouveler son équipement, est le choix des chaussons. Cet élément indispensable à l'escalade moderne, aussi aimé pour ses performances que détesté pour son inconfort, est devenu un véritable casse-tête face à la grande variété de modèles que l'on peut trouver sur le marché.

Et nous pouvons nous retrouver dans deux situations différentes. D'une part, nous voulons changer de chaussons d'escalade parce que nous avons constaté que celui utilisé actuellement, en raison de notre niveau ou de notre style d'escalade, ne remplirait plus sa fonction. Ou simplement nous voulons essayer d'autres alternatives similaires à celles que nous avons déjà utilisées et dont nous sommes raisonnablement satisfaits.

Nous vous invitons à lire l'article que nous avons rédigé pour savoir comment choisir ses chaussons d'escalade pour avoir une première orientation sur les différents types de chaussons d'escalade, ainsi que des conseils pour choisir celui qui correspond le mieux à vos besoins, à votre style ou à votre niveau.

Chaussage de nos chaussons d'enfant au pied de la voie.

Dans cet article, nous allons essayer d'expliquer, de manière raisonnable et en répondant aux doutes que nos clients nous ont transmis, les différentes alternatives possibles pour chaque utilisation... parmi plusieurs modèles les plus vendus de différentes marques, en mettant l'accent sur deux des fabricants de chaussons les plus représentatifs du nord de l'Italie, SCARPA et La Sportiva. Pour ce faire, nous inclurons les modèles dans quatre grands groupes de types d'escalade ou de grades. Allons-y :

1. Chaussons d'escalade de débutant

Lorsqu'un client achète ses premiers chaussons, nous percevons davantage le doute de savoir si ce sera un bon investissement (" je ne sais pas si je vais aimer ça l'escalade ") que les questions techniques sur les matériaux, la géométrie ou autres. Cependant, la plupart du temps, le fait qu'une activité comme l'escalade vous " accroche " a beaucoup à voir avec les premiers sentiments de confiance dans le matériel et le bien-être général comme le plaisir, le dépassement de soi et la maîtrise des risques.

Pour cela, trouver un chausson confortable et précis est essentiel. Malheureusement, le confort et la précision des chaussons d'escalade vont rarement de paire lorsque l'on parle de hauts niveaux, mais heureusement, il existe dans la catégorie initiation cette combinaison parfaite.

Que recherchons-nous dans un chausson d'escalade d'entrée de gamme ?

Nous devons prendre confiance en nos pieds et vérifier qu'effectivement, nous ne glisserons pas et ne tomberons pas. La fiabilité, le confort et la durabilité sont essentiels. Les chaussures à sabots pour débutants ont généralement des caractéristiques communes : des semelles épaisses qui offrent suffisamment de rigidité pour ne pas avoir à forcer trop, des chaussants confortables pour pouvoir rester longtemps avec eux et des matériaux résistants pour leur donner un usage intensif.

Quelles alternatives proposons-nous ?

SCARPA OriginLa Sportiva Tarantula et Tanta de Tenaya. Version féminine avec SCARPA Origin W et La Sportiva Tarantula W.

La mode de l'escalade qui revient périodiquement et l'essor des SAE ont fait de ces deux modèles des best-sellers. Entre eux, les similitudes sont de plusieurs ordres :

  • Forme plane et symétrique.
  • Serrage par velcro.
  • Semelle en caoutchouc de 4 à 5mm.
  • Chaussant moyen et pointe large.
  • Upper en cuir.

Quelles sont les différences entre Origin, Tarantula et Tanta ?

Ces trois modèles utilisent des composés pour la semelle de leur propre fabrication, quand il est habituel dans les modèles moyens et hauts de gamme du sud de l'Europe d'utiliser des semelles intermédiaires de marque Vibram. Entre les composés, Vision pour SCARPA, Frixion RS pour La Sportiva et le caoutchouc cuit de 4mm de Tenaya, nous n'allons pas trouver de différences remarquables pour le terrain que l'on va utiliser. Les bons appuis sur les voies rocheuses faciles ou les prises en résine abrasive des SAE ne nécessitent pas une qualité de semelle exagérée pour éviter les glissades, bien que les composés de ces chaussons y répondent sans problèmes.

C'est au niveau de la tige que nous trouverons les différences les plus notables. Le type de matériau utilisé dans La Sportiva Tarantula est le cuir, ce qui garantit un confort et une certaine respirabilité que nous ne trouvons pas dans les matériaux plastiques des premiers prix des marques blanches. Nous évitons ainsi la transpiration excessive et la prolifération de mauvaises odeurs communes aux dérivés synthétiques moins chers.

Dans le modèle Origin de SCARPA, la tige est une combinaison de daim et de microfibre qui, sur le papier, offre une meilleure qualité que le cuir du Tarentula, garantissant de meilleures performances même en termes de confort que son concurrent. De plus, bien que l'aspect extérieur de l'Origin est celui d'un chausson mieux structuré et d’une meilleure qualité, son cuir pelucheux donne une sensation plus chaude qui aura ses admirateurs pour les personnes frileuses ou lors d'activités réalisées en hiver, mais en été ou en SAE, cela pourrait susciter le doute chez certains.

Avec le Tanta de Tenaya, nous trouvons une autre combinaison : la microfibre pour l'extérieur et le coton pour la doublure, ce qui associe la durabilité et la respirabilité de la microfibre au toucher agréable du coton.

2. Des chaussons pour progresser en grade

Les plaques verticales, avec des orifices cachés et des grattons minimes, sont la barrière qu'un chausson d'escalade débutant ne peut franchir. Ici, vous avez besoin d'une géométrie asymétrique qui vous permet de placer votre pointe au bon endroit mais également de vous maintenir une fois que vous êtes en appui. Malheureusement, l'asymétrie et la courbure de la semelle ont un prix à payer en matière de confort, mais les marques SCARPA, La Sportiva et Tenaya ont atteint un équilibre satisfaisant en matière de progression sans pour autant en souffrir.

Que recherchons-nous dans un chausson pour progresser?

Il est difficile d'établir une valeur qui détermine le moment où l'on cesse d'être dans un grade d'initiation et où l'on passe à un grade moyen. Cependant, il est reconnu qu'à partir de 6b et plus, nous avons besoin d'un équipement spécifique différent pour nous adapter aux petites prises ou aux parois très verticales voire déversantes qui apparaissent généralement à partir de ce grade.

Chaussons d'escalade pour progresser. Photo : SCARPA

Les chaussons d'escalade de perfectionnement sont généralement caractérisés par des matériaux de qualité et la recherche d'un équilibre difficile entre géométrie et sensibilité. Il s'agit d'optimiser la force, de parvenir à bien sentir les micros prises, et de conserver un certain confort, pour ne pas faire de l'escalade, surtout en période de chaleur ou de longues voies, un effort insupportable pour les pieds.

Quelles alternatives proposons-nous ?

SCARPA Vapor V et La Sportiva Miura VS et Tenaya Oasi. Version féminine avec SCARPA Vapor V WLa Sportiva Miura VS W et Tenaya Oasi LV.

Autres classiques avec une multitude de fans qui les renouvellent à chaque fois que c'est le moment d’en changer. Synonyme de précision en grade moyen et de confort relatif même sur les longues voies. Caractéristiques communes :

  • Utilisation polyvalente tant sur les murs artificiels d'escalade qu'en extérieur, notamment en escalade sportive sur dalle.
  • Forme légèrement incurvée et légèrement asymétrique, offrant une technicité sans sacrifier trop de confort
  • Serrage par bande velcro.
  • Semelle Vibram XS Edge chez les hommes pour le Vapor V et le Miura VS et XS Grip2 pour tous les autres modèles.

Quelles sont les différences entre le Vapor V, le Miura VS et l'Oasi ?

Dans ce cas, les éléments de différenciation que nous trouverons sont plus frappants et nous aideront à bien choisir le chausson qui correspond le mieux à nos caractéristiques, tant physiques que celles liées au type d'escalade que nous voulons faire.

Les Scarpa Vapor V et Tenaya Oasi ont une semelle légèrement plus fine que les La Sportiva Miura VS. Cela permet une meilleure sensibilité pour mieux percevoir les irrégularités de la roche sur laquelle on va s'appuyer. En revanche, elles n'offrent pas autant de rigidité qu'une semelle plus épaisse et la durabilité sera un peu plus faible. Dans une situation pratique, lors d'un pas difficile, il sera plus facile de sentir rapidement l'appui avec une semelle plus fine, mais cela nous obligera à forcer davantage lorsque nous ferons le mouvement.

XS Grip2 de Vibram

La matière en microfibre (une combinaison de polyester et de polyamide) des Vapor V et Oasi est un élément qui peut vous faire choisir un modèle plutôt qu'un autre par rapport aux Miura VS, qui sont en daim. L'excellente capacité d'absorption de la transpiration de la microfibre associée à sa longue durée de vie, en fait un matériau très durable et peu enclin à la déformation. Elle compte de nombreux adeptes dans un monde aussi enclin aux sensations que l'escalade. Le Miura VS, quant à lui, bénéficie du contact très agréable et naturel du daim, idéal pour les longues sessions d'escalade sportive ou les longues voies.

Les Vapor V sont un peu plus étroits que les Miura VS et c'est peut-être pour cette raison que le nombre de velcro entre un modèle et un autre est différent. Deux Velcros pour le Vapor V et l'Oasi et trois pour le Miura VS, ce qui permet peut-être un ajustement un peu plus précis sur le Miura VS à condition de ne pas avoir un pied trop étroit.

3. Chaussons d'escalade pour les voies alpines et les longues voies

Les longues voies, les voies classiques ouvertes avec des chaussures, des étriers et des pitons, ou les voies alpines engagées nécessitent un matériel particulier. Lorsque le temps que nous passons sur la paroi est plus long que ce que nos pieds peuvent supporter, lorsque l'alternance de larges corniches et de pas de foi fins exige confort et adhérence ou lorsqu'un itinéraire en altitude nécessite la protection thermique des chaussettes.

Que recherchons-nous dans un chausson d'escalade pour longue voie ?

Ce sont des chaussons qui permettent de passer de longues heures avec eux aux pieds . Nous privilégierons avec eux le confort, comme pour les chaussons d'initiation, mais sans pour autant renoncer à utiliser des matériaux techniques et des finitions de qualité qui nous permettent de forcer certain mouvement en libre sur des voies compliquées. En ce qui concerne sa géométrie, bien qu'on perçoive une certaine concavité dans la semelle et une légère asymétrie, on peut dire en général que ce sont des chaussons assez plats et fondamentalement droits.

On pourrait dire de ces chaussons d'escalade qu'ils sont véritablement polivalents, car ils permettent un large éventail de types d'escalade et de degrés de difficulté. En réalité, ce type de chausson est resté très spécifique pour les amateurs d'escalade classique ou pour les fans de confort.

Quelles alternatives proposons-nous ?

SCARPA Maestro EcoLa Sportiva TC Pro et adidas 5.10 Niad. Pour femme, l’adidas 5.10 Niad VCS W.

Deux modèles qui raviront de nombreux grimpeurs pour leurs performances techniques et leur confort. Peut-être un peu rigide pour ceux qui recherchent une sensibilité supplémentaire dans les passages en adhérence, mais idéal pour les roches variées et les longues voies. Caractéristiques communes à ces deux modèles :

  • Une forme pratiquement droite pour le confort, avec rigidité et ajustement pour un plus grand maintien lors de pas difficiles.
  • Serrage par lacets comme sur les modèles haut de gamme mais sans atteindre le bout de vos pieds.
  • Tige en cuir et chaussant moyen.

Quelles sont les différences entre les Maestro, les TC Pro et les Niad?

Ce sont des modèles très similaires en ce qui concerne le type d'escalade auquel ils sont destinés bien qu'ils soient assez différents en termes de matériaux, surtout si l'on regarde la semelle. La première différence est évidente : le TC Pro est l'un des rares modèles qui couvre la cheville, ce qui est particulièrement utile dans les fissures et lors de blocages pour soutenir le pied de manière plus efficace et de protéger les malléoles de la friction au prix de limiter une certaine mobilité. Il y a aussi les SCARPA Maestro Mid pour ceux qui préfèrent une coupe ajustée au niveau de la cheville.

Pour ce qui est des composants de la semelle, les modèles italiens utilisent la Vibram XS Edge, qui met un accent sur la durabilité plutôt que sur l'adhérence. La Maestro a également recours au XS Grip dans la zone du talon. Les Niad 5.10 utilisent leur fameuse semelle Stealth C4.

Pour l'anecdote, après plusieurs années de commercialisation, les TC Pro connaissent une seconde vague de succès grâce au documentaire Free Solo de Alex Honnold et son escalade en solo intégral (sans corde) d'El Capitan dans le Yosemite.

Alex Honnold après avoir terminé son solo intégral à El Capitan (Yosemite). Photo Jimmy Chin

4. Chaussons d'escalade hauts de gamme

Un chausson d'escalade haut de gamme, plus performant en falaise, en bloc technique ou en compétition, est généralement un chausson assez extrême dans ses caractéristiques et ses performances. Des chaussons courbes et asymétriques qui permettent de tirer le maximum des habiletés du grimpeur pour forcer un pas. 

Que recherchons-nous dans un chausson d'escalade haute performance ?

Nous jouons sur un terrain de jeu absolument fou. Des surplombs sans fin, des appuis microscopiques et des toits écrasants apparaîtront sur notre chemin vers la réunion et chaque seconde en moins dans cette torture compte pour enchaîner. Nous recherchons l'efficacité maximale de la force investie dans chaque appui, même au prix de sacrifier le confort. Cependant, les modèles que nous présentons ici ne sont pas particulièrement "torturants" et permettent un certain confort, s'il existe dans cette gamme. C'est pourquoi on trouvera toujours des versions en velcro pour pouvoir les desserrer dès que l'on est assuré au relais.

Surplomb et prises minuscules. Photo : Paolo Sartori/SCARPA

Quelles alternatives proposons-nous ?

Les SCARPA Arpia, les La Sportiva Skwama et lesTenaya Iati. En version femme, les SCARPA Arpia W et les La Sportiva Skwama W.

Des chaussons d'escalade avec un chaussant moyen et optimisés pour diriger la force vers la pointe du pied.

  • Modèles souples avec assez de sensibilité pour percevoir les appuis de moindre taille qui nous attendent
  • Profil crocheté pour mieux travailler dans les surplombs.
  • Semelle Vibram XS Grip2 de 3'5 millimètres.
  • Serrage à Velcro.
  • Upper en microfibre.

Quelles sont les différences entre les Arpia, les Skwama et les Iati?

Bien que ces modèles soient conçus pour toute escalade de haut niveau en salle, en bloc ou en falaise, il est vrai que l'absence de caoutchouc sur le cou-de-pied de l'Arpia l'exclut de facto pour les techniques d'encastrement, les crochetages en bloc ou les blocages. Cependant, l'absence de caoutchouc offre un confort bien supérieur en permettant une meilleure flexion des orteils dans le volume déjà comprimé d'un chausson d'escalade. C'est sa plus grande différence et, probabalmente ce qui fait décanter vers l'un ou l'autre des modèles en fonction de l'activité à réaliser. 

Le système de serrage est un simple velcro qui permet un enfilage rapide pour les deux modèles italiens. Il semble un peu plus élaboré sur l'Arpia avec une sangle qui traverse le cou-de-pied et qui enveloppe celui-ci depuis la pointe et parvient à épouser le pied d'une manière assez efficace. Sur le modèle espagnol Tenaya, il s'agit toujours d'un seul velcro, mais conçue de manière très intelligente, puisqu'il permet de serrer le pied avec trois sangles.

Conclusions

Vous aurez remarqué que de nombreux facteurs interviennent dans le choix d'une paire de chaussons d'escalade, non seulement dans les matériaux utilisés et la forme de ces derniers, mais aussi d'autres circonstances plus personnelles comme la forme du pied, notre niveau, notre capacité à souffrir, le type de voies que nous avons tendance à faire et même certains impondérables comme les goûts personnels, les conseils reçus ou encore l'expérience acquise avec les modèles et les marques.

Les modèles que nous vous présentons ici sont une sélection de chaussons d'escalade les plus vendus. Nous sommes conscients que nous avons oublié d'excellents modèles et marques, c'est pourquoi nous vous invitons à venir dans nos magasins pour recevoir les conseils de notre personnel technique et à visiter notre site web. Vous y trouverez de nombreuses options qui vous aideront à déterminer plus clairement quel est le meilleur chausson qui convient le mieux à vos besoins.

Tags:
chaussons d'escalade Escalade moulinette classique SAE bloc

Commentaires

Pour introduire un commentaire, vous devez vous identifier sur Barrabes.com. Cliquez ici pour vous identifier.
Il n´y a pas de commentaires sur cet article.