Politique d'utilisation des Cookies
Nous utilisons des cookies propriétaires et tiers pour vous offrir un meilleur service et une navigation plus agréable. Si vous continuez à naviguer sur notre site, nous comprenons que vous acceptez notre Politique d'utilisation des Cookies
«Couverture
«Conseils

Le système de couches

Par Redaction Barrabes.fr - 0
Qu'est-ce que le système à trois couches et à quoi sert-il ?

HISTOIRE DU SYSTÈME DE COUCHES
Bien que les vêtements de montagne aient toujours été composés de plusieurs couches superposées, nous pouvons situer la naissance du système à trois couches tel que nous le connaissons aujourd'hui, en 1986, lorsque la marque norvégienne Helly Hansen a proposé cette combinaison idéale pour les montagnards et les alpinistes.

Les deux facteurs clés qui sont à l’origine de la naissance de ce système sont l’apparition des premières couches de fibre synthétique et la création des premières vestes avec membrane imperméable et respirante. Jusqu'alors, les vestes imperméables n’étaient pas respirantes, et c’est pour cette raison qu’elles étaient peu utilisées. En effet, les porter était un authentique calvaire pour ceux qui les utilisaient pour faire du sport et des mouvements intenses, comme c’est le cas des amateurs de sports de montagne et de plein air. Cependant, grâce aux progrès réalisés, un système de gestion de l'humidité et de la température vraiment efficace a vu le jour.

PROTECTION CONTRE LE FROID ET L’HUMIDITÉ
Pour pratiquer une activité de montagne en toute sécurité dans des conditions défavorables, il faut rester au chaud et au sec. Sinon, il existe un risque d'hypothermie qui peut avoir de graves conséquences. Pour ce faire, vous devez vous protéger contre deux menaces:

  • Les éléments: éviter que la pluie, la neige ou le vent ne pénètrent à l’intérieur pour ne pas vous mouiller et refroidir le corps.
  • Evacuer la sueur: malgré les basses températures en montagne, vous pouvez être trempé de sueur en raison de l’activité intense réalisée. En vous arrêtant, vous subirez une chute soudaine de la température corporelle qui peut causer de sérieux problèmes.

C'est-à-dire qu'en plus de protéger le corps contre les éléments extérieurs, il faut également le protéger de l'humidité interne pour qu’il reste sec.

La meilleure solution à ce problème est le système de couches. Il y a eu beaucoup d'améliorations et de progrès dans les matériaux et le design, mais trois décennies plus tard, ce système est toujours utilisé dans les vêtements outdoor.

ÉLÉMENTS DU SYSTÈME DE COUCHES
Le système de base ou standard est composé de trois couches. Chaque couche a une mission différente liée à l'objectif ultime de vous protéger des éléments et/ou de l'humidité produite par votre propre sueur. C'est pourquoi, pour chaque couche, nous recherchons des caractéristiques différentes et des matériaux et un design spécifiques pour y parvenir.

Première couche intérieure

Elle est intérieure, collée à la peau. Fabriquée avec des matériaux à séchage rapide comme les fibres synthétiques ou la laine mérinos, elle a pour objectif de maintenir le corps au sec, en évacuant l'humidité de la sueur du corps vers la deuxième couche. En hiver, elle peut aussi aider à retenir la chaleur, mais ce n'est pas sa fonction première. Il y a des premières couches d’épaisseurs différentes, et vous devez en choisir une en fonction de la température et de l’intensité aérobie de l'activité que vous allez faire.

Comment choisir une première couche

Devold Active Vision Shirt – Couche de base pour femme en fibres de laine mérinos naturelles.
Deuxième couche intermédiaire

La deuxième couche a pour objectif de retenir la chaleur corporelle. Elle doit également être respirante pour recueillir l’humidité expulsée par la première couche, et l’évacuer vers l’extérieur. Vous avez le choix entre de nombreuses options. Pour commencer, il y a les doublures polaires traditionnelles, qui ont une bonne capacité thermique et évacuent bien l'humidité. D'autre part, elles offrent peu de protection contre le vent et la pluie. Les vestes softshell peuvent également servir de deuxième couche. Ce sont des vestes élastiques et résistantes aux frottements (bonnes caractéristiques pour l'escalade ou l'alpinisme), même si leur plus grand avantage est de protéger contre la pluie et le vent. Cette protection, bien que plus limitée que celle d’un hardshell, rend inutile l'utilisation d'une troisième couche complètement imperméable en cas de pluie ou de vent modéré. Les softshell protègent suffisamment de l’eau dans ce type de cas tout en étant fabriqués avec des matériaux plus souples, plus confortables et plus respirants que les hardshell. Les vestes légères avec rembourrage constituent une troisième très bonne option pour la deuxième couche. Elles sont plus polyvalentes que les doublures polaires, mais surtout plus légères et plus souples. Avec une capacité thermique équivalente, le volume comprimé à l’intérieur de votre sac est inférieur, ce qui représente un avantage pour les transporter dans votre sac à dos lorsque l'espace est limité ou que le poids est un facteur important. Bien qu'elles gèrent bien l'humidité envoyée par la première couche, les doublures polaires fonctionnent un peu mieux dans ce domaine. C'est pourquoi les doublures polaires sont encore utilisées, surtout lorsqu’il fait moins froid ou que l'activité est très intense.

Patagonia Better Sweater Fleece Jacket – une couche intermédiaire classique avec d'excellentes propriétés isolantes.
Troisième couche extérieure

Les troisièmes couches sont des vestes avec des membranes imperméables et respirantes. Ces membranes (comme celles de Gore Tex par exemple) empêchent la pluie, le vent et la neige de pénétrer à l’intérieur, et permettent également d’évacuer l’humidité intérieure. De même que pour les premières et deuxièmes couches, il existe de nombreuses options lorsqu'il s'agit de choisir une troisième couche, en fonction du type d’activité que vous allez pratiquer et des conditions météorologiques. Vous pouvez choisir un système à deux couches. Ce sont les plus polyvalents et confortables, et ils conviennent à la plupart des activités dans des conditions pas trop extrêmes lorsque vous avez besoin d'une protection contre la pluie et le vent. D’autre part, il y a les hardshell à trois couches. Fabriquées pour être “à toute épreuve”, ces vestes sont conçues pour les conditions les plus dures comme l’alpinisme, où la protection contre l'humidité, le vent et les frottements causés par la roche est fondamentale. Ces vêtements fonctionnent comme une véritable armature, ils ont donc pour inconvénient d’être plus rigides et inconfortables. Pour finir, il y a les vestes techniques légères. Elles conviennent aux activités où le poids joue un rôle essentiel, mais elles sont beaucoup moins résistantes aux frottements des sacs à dos ou de la montagne.

En combinant ces trois couches, vous pouvez créer un système qui vous protège des éléments extérieurs tout en évacuant la sueur produite par votre corps pendant l'exercice physique et qui l'expulse vers l'extérieur, vous gardant au sec et donc au chaud et en toute sécurité.

The North Face Apex Flex GTX® 2.0 Jacket – Veste Gore-Tex à trois couches avec des matériaux flexibles innovants.
SYSTÈME ADAPTABLE
L’autre avantage du système de couches est sa polyvalence. Comme chaque couche est un vêtement indépendant, vous pouvez les enlever et les enfiler en fonction du niveau d'activité et des conditions météorologiques, en choisissant la meilleure combinaison à tout moment. Dans de nombreux cas (par exemple, en cas de pluie fine avec peu de froid), une troisième couche augmente notre transpiration et notre inconfort et la haute protection offerte par la troisième couche n’est pas vraiment nécessaire. Avec une première couche et un softshell vous serez bien protégé et beaucoup plus à l’aise et au sec. Vous pouvez également porter une troisième couche ultralégère au cas où la pluie s'intensifierait subitement. En cas de froid intense ou pendant les pauses où le froid est plus perceptible, vous pouvez rajouter une quatrième couche thermique extra au système, comme une veste en plumes ou en fibres. Ces couches extra sont légères et vous pouvez les garder dans votre sac à dos afin de parer à toute éventualité sans trop vous charger.

Voici un résumé des différentes combinaisons de couches les plus fréquentes, les conditions dans lesquelles vous devez utiliser chaque combinaison et pour quelles raisons.

Rab Women’s Microlight Alpine Jacket – doudoune 4ème couche pour le froid extrême.
Maintenant que vous savez comment fonctionne le système de couches, vous pouvez consulter notre sélection de vêtements pour chaque couche chez Barrabes. Vous pouvez également contacter notre service client pour plus d'informations.

Premières couches

Homme

acheter

Femme

acheter


Deuxièmes couches

Laine polaire homme

acheter

Laine polaire femme

acheter

Softshell homme

acheter

Softshell femme

acheter

Veste avec rembourrage fibre homme

acheter

Veste avec rembourrage fibre femme

acheter


Troisièmes couches

Hardshell homme

acheter

Hardshells Femme

kaufen

Veste technique légère homme

acheter

Veste technique légère femme

acheter


Vestes avec rembourrage

Rembourrage en plumes homme

acheter

Rembourrage en plumes femme

acheter

Rembourrage synthétique homme

acheter

Rembourrage synthétique femme

acheter
Tags:
trailrunning Montagne Barrabes

Commentaires

Pour introduire un commentaire, vous devez vous identifier sur Barrabes.com. Cliquez ici pour vous identifier.
Il n´y a pas de commentaires sur cet article.

Souscrivez-vous
Ir
Suivez-nous
© 1995-2018 Barrabes Esquí Montaña S.L.U. Tous droit réservé. (O)